1ère Journée nationale de l’habitat inclusif

Pour les personnes handicapées et les personnes âgées

La 1ère Journée nationale de l’habitat inclusif pour les personnes handicapées et les personnes âgées s’est tenue ce jeudi 30 novembre 2017 au ministère des solidarités et de la santé, en présence de Sophie CLUZEL, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Cette journée marque la volonté du gouvernement d’accélérer la dynamique de développement d’une offre d’habitat qui doit permettre aux personnes handicapées et aux personnes âgées qui le souhaitent de vivre en toute autonomie au cœur de la cité.

PNG - 458.5 ko

Le Président de la République a fait de la construction d’une société d’inclusion une des grandes priorités du quinquennat. L’inclusion par le logement est un enjeu essentiel pour l’insertion et la participation à la société des personnes en situation de handicap ou des personnes en perte d’autonomie liée à l’âge.

Un nombre croissant de personnes handicapées et de personnes âgées souhaite choisir son habitat et les personnes avec qui le partager. Elles souhaitent bénéficier d’un logement qui concilie inclusion sociale et vie autonome, au domicile, avec la possibilité de bénéficier d’accompagnements, de services et d’intervention des professionnels de l’aide à domicile.

Pour satisfaire cette demande croissante, une diversité d’offres d’habitat inclusif se développe en France dans le cadre de partenariats impliquant notamment des collectivités, des bailleurs sociaux, des associations, des mutuelles ou encore des gestionnaires d’établissements et de services sociaux et médico-sociaux. Plus de 300 sont recensées à ce jour.

Cette 1ère Journée de l’habitat inclusif pour les personnes handicapées et les personnes âgées a permis de partager les expériences, les savoir-faire, et les méthodes pour accélérer le développement de cette offre nouvelle, de manière complémentaire à la diffusion du guide de l’habitat inclusif, réalisé sous l’égide de l’observatoire de l’habitat inclusif et mis en ligne le 29 novembre.

Cette journée réunissant plus de 200 participants très divers, représentants de départements, d’ARS, de MDPH, de bailleurs, d’associations gestionnaires… a confirmé le très fort intérêt des parties prenantes pour accélérer le développement de l’offre d’habitat inclusif.

Le ministère de la cohésion des territoires, le ministère des solidarités et de la santé, le secrétariat d’État aux personnes handicapées et la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie sont pleinement mobilisés pour accompagner et faciliter ces démarches et lever les obstacles afin que les personnes handicapées et les personnes âgées puissent bénéficier des logements correspondant à leurs aspirations.