Claire Compagnon à la rencontre de l’Institut Pasteur

Le 30 mars, à l’occasion d’une journée consacrée aux avancées de la recherche sur l’autisme et le spectre des troubles qui lui sont associés, par l’Institut Pasteur et l’hôpital Robert-Debré, Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la stratégie pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement, est venue présenter la stratégie autisme 2018-2022.

Le 30 mars, près de 550 personnes se sont retrouvées à l’Institut Pasteur pour échanger sur les derniers travaux et découvertes sur l’autisme issus des interactions entre les chercheurs de l’Institut Pasteur, les pédopsychiatres de l’hôpital Robert-Debré, et plus largement les partenaires français et européens.

Surtout, c’est l’importance de la génétique, la nécessité d’un diagnostic précis et précoce et la complexité des traitements du fait de la grande diversité des profils des personnes avec autisme qui ont été évoquées.

Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme et les TND, a notamment rappelé, en insistant sur le retard historique de notre pays dans sa politique de l’autisme, la volonté du gouvernement de prendre en compte toutes les différences et la diversité des expériences vécues par les personnes autistes, leurs familles et les acteurs professionnels. Elle a présenté les 5 axes de la stratégie nationale pour l’autisme, stratégie qui porte sur l’ensemble du parcours de vie des personnes, de la toute petite enfance à l’âge adulte :

Retrouvez plus d’infos sur le site de l’institut pasteur.