DuoDay 2019 : trois fois plus de duos gagnants !

Le 16 mai 2019, la ministre Sophie Cluzel a passée sa journée avec Armel. Aveugle depuis 5 ans, Armel est avant tout un professionnel des ressources humaines qui évolue au sein de l’entreprise Klésia.

La ministre et Armel en déplacement toute la journée

La ministre Sophie Cluzel et Armel, son binôme, se sont d’abord rendus dans une enseigne alimentaire, Monoprix, appartenant au groupe Casino. Au total, 166 duos ont été constitués par le groupe, ce qui en fait une entreprise engagée dans la lutte contre contre les discriminations.

© Ministères Sociaux/DICOM/SIPA/Emma Prosdocimi


Puis, ils se sont déplacés chez Hachette Livre. Le groupe a une politique de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) audacieuse : Hachette Livre en France a créé la Mission Handicap dont l’objectif est de favoriser l’accueil, l’insertion ou le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap au sein des sociétés du Groupe en France. Au total, 74 salariés sont en situation de handicap. Le groupe a reçu un prix d’excellence à la Foire du Livre de Londres en 2018 au titre de son travail pour rendre ses livres accessibles, une initiative exemplaire en matière d’accessibilité culturelle.

© Ministères Sociaux/DICOM/SIPA/Emma Prosdocimi


Au moment du déjeuner, plusieurs ministres du Gouvernement se sont réunis autour d’une table des "Petits plats de Maurice", un restaurant situé dans le 11ème arrondissement de Paris, juste après avoir visité la boutique attenante "Les petits vélos de Maurice." Cette dernière est composée d’une équipe de personnes en situation de handicap qui se sont formés à la mécanique et au métier de réparateur vélo. Investissement et esprit d’équipe règnent dans ce projet géré par L’ESAT Maurice Pilod et l’Association ANRH. Le restaurant, quant à lui, regroupe une équipe de cuisiniers et de serveurs qui sont tous porteurs d’un handicap physique ou psychique. Un exemple phare d’intégration sociale et professionnelle salué par la ministre.

© Ministères Sociaux/DICOM/SIPA/Emma Prosdocimi


C’est ensuite au Sénat que se sont retrouvés la ministre Sophie Cluzel et Armel. Ils ont pu prendre part à une séance de questions du gouvernement spécial DuoDay.

Par la suite, ils ont continué leur journée au Musée du Louvre. L’établissement accueille 7 duos pour cette édition. Au-delà de l’événement DuoDay, le musée embauche plus de 7% de travailleurs handicapés dans des métiers dédiés à la valorisation du patrimoine.

© Ministères Sociaux/DICOM/SIPA/Emma Prosdocimi


Enfin, Armel a terminé sa journée aux côtés de la ministre en participant à l’émission "C à vous" diffusée sur France 5.


Une deuxième édition en nette progression

Plus de 12 800 duos concrétisés en France, soit environ 25 000 personnes qui ont travaillé ensemble contre 8000 l’année précédente. Une dynamique impulsée notamment par la forte mobilisation de l’association ALGEII, située dans le lot-et-garonne (46), qui gère le Centre d’Appel National DuoDay et toutes les inscriptions des participants sur la plateforme www.duoday.fr.

Ces chiffres montrent également l’engouement majeur de cette opération et l’implication de toutes les parties prenantes : les candidats, les chefs d’entreprises, les associations, les employés des préfectures, start-up, des consulats et ambassades du monde entier, des TPE-PME, des ministères, des collectivités..

Le DuoDay est avant tout un activateur de cohésion sociale au sein de l’entreprise : de Google en passant par Accenture, Thalès, Michelin, Radio France, Monoprix, cette opération ré-interroge la politique du handicap. De même, plusieurs groupes réfléchissent à la manière de proposer un meilleur maintien dans l’emploi pour éviter la désinsertion professionnelle. En France, 80% des handicaps sont acquis en cours de la vie, la ministre a insisté sur l’importance de cette prise de conscience.