FACIL’iti : une solution d’accessibilité numérique qui adapte l’affichage des sites web pour les personnes en situation de handicap

Monika SOUTHON, Manager France chez FACIL’iti, nous évoque l’histoire de FACIL’iti, de sa conception à son déploiement.

© Facil’iti – reception d’un prix d’Innovation



Comment la solution FACIL’iti a vu le jour et en quoi consiste-t-elle ?

D’abord, nous sommes partis d’un constat : une trop grande partie de la population mondiale est touchée par un trouble cognitif ou moteur qui affecte sa relation aux écrans, ce qui l’empêche de naviguer facilement sur Internet. Nous voulions lutter contre cette « e-exclusion » ou exclusion numérique. A l’époque, un jeune stagiaire e-ergonome a eu l’idée de s’intéresser à ce sujet en s’interrogeant sur le trop grand nombre de sites qui ne sont pas accessibles en France et dans le monde. Nous avons pensé en particulier à toute cette partie de la population qui peut avoir des soucis visuels et même des troubles moteurs et qui a du mal à lire les petits caractères ou cliquer sur une zone cliquable limitée, ne pouvant malheureusement pas finaliser leur achat ou leur démarche en ligne. Et puis il y a tous les troubles cognitifs avec notamment les troubles dyslexiques qui peuvent empêcher d’interpréter correctement et lire l’information. L’idée a donc été de créer une solution digitale qui va permettre d’adapter l’affichage d’un site web en fonction des internautes qui viennent se connecter dessus. Cela a pris 3 ans de recherche et développement pour pouvoir créer FACIL’iti et nous commercialisons la solution depuis maintenant 2 ans. Aujourd’hui, il n’y a pas un seul internaute qui a le même besoin qu’un autre, nous avons donc trouvé un moyen de personnaliser l’affichage d’un site web en fonction des besoins de chacun.

A qui s’adresse la solution ? Comment ça fonctionne ?

La solution s’adresse à des détenteurs de sites web et Intranet, des entreprises dans le secteur privé ou dans le secteur public. C’est simple, nous équipons le site existant sans le modifier au niveau du code source. Ce n’est pas juste un plug-in, nous faisons vraiment du sur-mesure en adaptant notre technologie à la configuration du site existant. Nous allons ainsi toucher à des troubles complémentaires à ceux couverts par le cadre règlementaire comme par exemple les troubles cognitifs. En effet, pour la dyslexie, nous allons pouvoir trouver plusieurs réglages : espacer les mots entre eux et les lignes entre elles, modifier la police et mettre des gommettes de couleurs sur les caractères qui posent problèmes à l’identification, etc. La solution s’adapte vraiment à différents troubles y compris les plus fréquents.

FACIL’iti s’adapte à plusieurs cas de handicap en passant de la dyslexie à la maladie de parkinson, c’est en effet assez large. Avez-vous été entouré d’associations ou même d’utilisateurs pour connaître les besoins spécifiques des personnes concernées ?

Bien sûr. Nous sommes rentrés en partenariat avec des associations référentes au niveau du handicap Français tels que France Parkinson, Valentin Haüy, UNADEV etc. Ces associations nous ont mis en relation avec des utilisateurs potentiels, notamment des personnes porteuses de ces troubles pour à la fois qu’elles valident les différentes fonctionnalités mais aussi qu’elles nous donnent des idées sur leurs besoins spécifiques. Nous avons ensuite vérifié si ce que nous avions développé correspondait à leurs besoins avant de lancer la technologie.

Aujourd’hui, la solution FACIL’iti a élargi son offre et ne s’adresse plus uniquement aux personnes en situation de handicap. Pouvez-vous nous expliquer cette évolution ?

Oui tout à fait. Nous nous sommes rendu compte qu’en réalité les problèmes d’accessibilité couvrent une plus large partie de la population. Certes, les personnes en situation de handicap sont sans doute les premières concernées par notre solution, mais nous avons désormais des séniors et des personnes qui, simplement pour un besoin de confort ou pour plus de bien-être au travail, veulent naviguer avec la solution. Il faut savoir que FACIL’iti peut être aussi utilisée pour une plus courte période, lorsque certains troubles sont provisoires et n’apparaissent que sur une durée limitée (picotements des yeux, fatigue passagère etc.).

Pour finir, en quelques mots, quelle est la force de votre solution ?

Nous avons créé une nouvelle forme d’accessibilité au niveau mondial. C’est fou, et en plus, nous sommes basés à Limoges ! La solution regorge de multiples fonctionnalités pouvant être croisées les unes avec les autres afin de créer des profils uniques à l’image de différents Internautes. A ce jour, notre solution compte plus de 170 000 utilisateurs ! FACIL’iti met tout le monde d’accord car différents enjeux sont couverts du point de vue RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise) ; c’est un beau lien entre l’innovation digitale et l’inclusion sociale.

FACIL’iti est une solution d’accessibilité numérique qui adapte l’affichage des sites web pour les personnes en situation de handicap, les seniors et les personnes en besoin de confort. Sur un site web équipé, l’internaute créé son profil en choisissant parmi les 12 formes de handicap et les 22 fonctionnalités disponibles qui peuvent se croiser les unes avec les autres. Une fois la personnalisation faite, le site web s’adaptera automatiquement à l’utilisateur.

FACIL’iti a reçu de nombreux prix dont celui de la Start-up 2018 du Média Lab TF1 Vivatech et du Grand Prix MMA Fondation Entrepreneurs.

Plus d’infos sur : https://www.facil-iti.fr