Rentrée scolaire pour tous

Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées présente la rentrée scolaire pour tous.
Tous les enfants sont scolarisés, quelque soit leur différence et où qu’ils soient : à l’école, en établissements médicaux-sociaux, à l’hôpital mais aussi à la maison.

La rentrée scolaire pour tous : ça veut dire quoi ?

" Le Handicap, c’est la priorité du quinquennat, le Président de la République s’y est engagé.
La rentrée scolaire pour tous, ça veut dire que tous les enfants sont scolarisés quelles que soient leurs différences et où qu’ils soient. A l’école comme en établissements médicaux-sociaux ou sanitaires, à l’hôpital également mais aussi à domicile.
Avec Jean Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, nous travaillons main dans la main pour inscrire la scolarisation pour tous dans un projet sociétal fondamental, le Vivre Ensemble.
Depuis 2017, les avancées sont importantes, je peux vous l’assurer. Et je compte bien poursuivre sur la dynamique que nous avons enclenchée ! "

En chiffres :

  • 385 000 élèves en situation de handicap dans les classes ordinaires
  • dont 104 500 élèves en Ulis
  • + de 84 000 élèves supplémentaires depuis 2017
  • + 6% d’élèves en situation de handicap scolarisés par rapport à la rentrée 2019
  • 70 000 élèves en Unités d’enseignement médico-sociales ou sanitaires

La Rentrée 2020 : quelles nouveautés ?

" La Rentrée pour tous, c’est une école où, avec la famille, tous les intervenants coopèrent pour la réussite du parcours de l’enfant en situation de handicap
A présent, les professionnels de l’Éducation nationale, ceux du secteur médico-social ou sanitaire, ainsi que les intervenants libéraux agissent en concertation. C’est un gain d’efficacité !
Cette année, dans chaque département une commission spécifique étudie une solution de scolarisation pour chaque élève en situation de handicap. Là aussi l’objectif est d’apporter des solutions concrètes et rapides aux familles.
La rentrée, c’est aussi celle de la simplification. Par exemple, les droits arrivés à échéance durant la crise sanitaire sont prorogés. La simplification, c’est également l’ouverture des droits par cycle scolaire ou l’attribution de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) jusqu’aux 20 ans de l’enfant si le handicap est à 80%.
L’objectif de scolarisation de 100 % d’élèves en situation de handicap est au cœur des politiques publiques, nous continuons de renforcer les moyens pour l’atteindre. "

En bref :

  • Gain d’efficacité pour trouver des solutions
  • Renouvellement systématique de certains droits
  • Des moyens renforcés

Des moyens renforcés, c’est-à-dire ?

" Ils sont importants et couvrent un ensemble de besoins pour lesquels nous consolidons et amplifions, avec volontarisme, les différents dispositifs conçus et déployés ces trois dernières années.
Pour cette rentrée 2020, les avancées, au bénéfice des familles et des enfants en situation de handicap, continuent de se poursuivre. Je veux en partager les résultats avec vous. "

En chiffres :

  • 4 000 nouveaux recrutements d’équivalents temps plein d’AESH = 8000 emplois créés depuis 2017
  • Création de 350 unités localisés pour l’inclusion scolaire (Ulis)= 9571 dispositifs Ulis sur l’ensemble du territoire
  • Pour les élèves avec trouble du spectre de l’autisme ->
    • 41 000 enfants autistes scolarisés en milieu ordinaire en 2020
    • Création de 73 nouvelles classes ou nouveaux dispositifs dont 9 sont des nouveaux dispositifs dits « d’autorégulation »
    • 127 classes créées en 2 ans
    • 247 unités dédiées aux élèves TSA
    • 101 professeurs ressources soit 1 enseignant ressource TSA dans chaque département
  • 10 M€ pour déployer les équipes mobiles
  • 10 M€ pour soutenir la constitution des communautés territoriales dans chaque département
  • 8,1 M€ pour les unités d’enseignements, équipes mobiles et dispositifs d’autorégulation au titre de la stratégie autisme au sein des TND.

Et si on a quand même un problème ?

" J’invite les familles à appeler sans tarder le numéro Vert qui leur est dédié !
Grâce à la mobilisation des professionnels, les cellules d’écoute départementales sont toutes mobilisées pour apporter les solutions les plus efficaces aux enfants encore en attente et ce dans les délais les plus courts possible. A vos côtés, nous avançons et nous continuerons de le faire !
C’est le moment maintenant de vous souhaiter à toutes et à tous une bonne rentrée ! "

Deux numéros importants :

  • 0 805 805 110
  • 0 800 730 123 (accessible aux personnes malentendantes)
  • Objectif : apporter une réponse dans les 24h

Pour aller plus loin :
Le communiqué de presse "La rentrée scolaire pour tous"

pdf Communiqué de presse - La rentrée scolaire pour tous Téléchargement (468.6 ko)
docx Communiqué de presse - La rentrée scolaire pour tous Téléchargement (71.8 ko)