Revalorisation exceptionnelle de l’AAH : renforcement de la solidarité nationale

Le budget 2019 est marqué, pour la 2ème année consécutive, par la revalorisation exceptionnelle de l’allocation, conformément à l’engagement du Président de la République.

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est destinée à garantir la dignité des personnes en situation de handicap en leur assurant un minimum de ressources, elle est actuellement d’un montant à taux plein de 819€.

Conformément aux engagements présidentiels, l’AAH fera l’objet d’une revalorisation exceptionnelle en deux temps :

  • En novembre 2018, son montant sera porté à 860 euros par mois
  • En novembre 2019, son montant sera porté à 900 euros par mois

Cette mesure, qui vise à lutter contre la pauvreté subie des personnes du fait du handicap, représente un engagement en faveur des personnes handicapées de plus de 2 milliards d’euros sur le quinquennat.

JPEG - 1014.6 ko

Cette revalorisation exceptionnelle de l’AAH correspond à une hausse totale de 11% par rapport à son montant actuel, l’équivalent d’un 13ème mois pour les allocataires.

L’AAH est la manifestation de la solidarité nationale envers les plus démunis et il est juste de renforcer la solidarité nationale en direction de ceux qui en ont le plus besoin. Ainsi, l’AAH est une prestation de solidarité servie sous condition de ressources : si le bénéficiaire dispose de ressources personnelles ou s’il peut compter sur le soutien financier des autres membres de son foyer au titre de la solidarité familiale, la priorité doit être donnée à la mobilisation préalable de ces ressources. C’est à ce titre que les ressources du conjoint sont prises en compte dans le calcul de l’AAH.

Le montant de l’AAH perçu dépend des ressources du foyer. Avec la revalorisation, tous les foyers seront gagnants.
JPEG - 1.9 Mo

L’ensemble des personnes seules bénéficiera d’une AAH revalorisée.

Les personnes en couple bénéficieront de la mesure de revalorisation selon les ressources du foyer.
Le plafond de ressources pour les couples, en-dessous duquel les personnes peuvent prétendre à la prestation, sera majoré de 89% par rapport à celui d’une personne seule en novembre 2018 et de 81% en novembre 2019. Il sera ainsi stabilisé pour atteindre plus de 1600€ en novembre 2019, soit un niveau supérieur au seuil de pauvreté. La fixation à un niveau très fin du coefficient multiplicateur permettra de garantir qu’aucun des bénéficiaires actuels ne sortira du dispositif.