Engagement 3 : garantir la scolarisation effective des enfants et des jeunes

Alors que la France accuse un retard important en matière de scolarisation des enfants et jeunes autistes, il faut aujourd’hui garantir un accès à l’école et un accompagnement adaptés à tous, de la maternelle jusque dans l’enseignement supérieur.

La scolarisation en maternelle progresse

La scolarisation à l’école maternelle ordinaire doit être facilitée en faisant intervenir en classe des équipes médico-sociales ou libérales, en soutien aux équipes pédagogiques.

La stratégie prévoit le triplement du nombre d’unités d’enseignement maternel autisme (UEMa) :
- 180 nouvelles unités d’enseignement en maternelle pour élèves avec TSA (UEMA) se déploieront jusqu’en 2022
- 30 nouvelles unités seront ouvertes à la rentrée de septembre 2019.

L’évaluation du dispositif se renforce :
- 1000 élèves seront suivis par la Direction de l’évaluation de la prospective et de la performance (Ministère de l’éducation nationale) à compter de la rentrée 2019.

Les bases d’un parcours scolaire fluide et adapté aux besoins de chaque enfant sont posées de l’école élémentaire au lycée

→ En élémentaire

- 45 unités d’enseignement en élémentaire seront créées d’ici 2022
Leur expérimentation est en cours, avec 6 unités expérimentales créées à la rentrée 2018 à : Vaulx-en-Velin, Amiens, Dieppe, Sainte Geneviève des Bois, Balma, Albi. Les professionnels de l’éducation nationale et les professionnels médico-sociaux travaillent main dans la main au sein de l’école.
- 8 dispositifs d’autorégulation sont par ailleurs expérimentés dans deux régions. Ils permettent d’accueillir des enfants autistes dans leur classe de référence avec le soutien d’une équipe médico-sociale également.
- 10 unités supplémentaires seront ouvertes à la rentrée 2019.

→ Des ULIS généralistes ont également ouvertes en école élémentaire, collège et lycée

- + 250 à la rentrée scolaire 2018
- 30 ULIS TSA seront créées en lycée professionnel

L’information, la sensibilisation et la formation des enseignants accueillant des élèves autistes ont démarré

- 100 enseignants spécialisés sur l’autisme viendront renforcer les équipes ressources départementales (un par département). Ces professeurs spécialisés interviendront sur place, auprès des équipes pédagogiques et des enseignants accueillant dans leurs classes des enfants autistes.
- 50 seront en poste à la rentrée 2019 et 50 à la rentrée 2020.

Des actions d’information et de sensibilisation sont développées à destination des professionnels intervenant dans le parcours scolaire de l’enfant (accompagnants, enseignants et enseignants spécialisés, médecins et psychologues scolaires…).
- La plateforme « Cap école inclusive » sera également déployée à la rentrée 2019 pour apporter des réponses concrètes à tous les enseignants qui accueillent des enfants autistes ou souffrant de TND dans leurs classes.