Article

Loisirs, vacances et handicap

Publié le 17/09/2021 Mis à jour le 23/09/2021 Temps de lecture : 2 minutes

Plusieurs dispositifs nationaux visent à améliorer l'accessibilité des loisirs et celles des vacances, pour les personnes en situation de handicap.

La carte mobilité inclusion (CMI)

Outre un statut prioritaire dans les transports, les détenteurs de la Carte mobilité inclusion (CMI) bénéficient d'une priorité d'accès dans les files d’attente des lieux de spectacle et de culture. La carte peut être accompagnée de deux mentions  : « priorité » ou « invalidité », cette dernière mention permettant de bénéficier de dispositions fiscales et tarifaires. Le site Mon parcours handicap présente les conditions d'accès à ces deux types de carte et les droits auxquels elles ouvrent.

Les vacances adaptées organisées (VAO)

Toute personne physique ou morale qui organise, en les réalisant ou en les faisant réaliser, des activités de vacances avec hébergement d’une durée supérieure à 5 jours destinées spécifiquement à des groupes constitués de personnes handicapées majeures doit bénéficier d’un agrément « vacances adaptées organisées » (VAO).

Accordé par le représentant de l’Etat dans la région dans des conditions fixées par décret, il vise à leur assurer aux personnes handicapées des conditions de sécurité adaptées, ainsi qu’une qualité de l’accueil et de l’accompagnement.

Les destinations pour tous

La marque d’État Destination pour tous valorise les destinations touristiques justifiant d'une politique d’accessibilité universelle à l'attention des personnes en situation de handicap et toutes celles ayant des besoins spécifiques. Le portail de la Direction générale des Entreprises (DGE) délivre les informations pour bénéficier du label.