L’emploi des travailleurs handicapés : tous mobilisés, tous concernés

Suite au comité interministériel du handicap du 20 septembre dernier, l’engagement du Gouvernement est clair : permettre aux travailleurs handicapés, comme tout un chacun, d’accéder à l’emploi et de s’émanciper par le travail.

JPEG - 617.1 ko

© Ministères Sociaux/DICOM/ZihniogluKamil/SIPA

L’emploi des travailleurs handicapés : une priorité du Gouvernement

Trente ans après la loi de 1987 qui a instauré une obligation d’emploi de 6% de travailleurs handicapés, seuls 3,4% des emplois du secteur privé sont occupés par des travailleurs handicapés. Ils représentent 5,2% des agents publics. Un tiers des entreprises comptent moins de 2% de travailleurs handicapés dans leurs effectifs.

Le comité interministériel du handicap (cih) répond à la volonté du président de la république de faire de la politique du handicap une priorité. Le Gouvernement a ainsi engagé, le 20 septembre 2017, un travail approfondi et des concertations sur plusieurs priorités partagées, dont l’une destinée à réformer la politique de l’emploi en faveur des personnes en situation de handicap.

Les objectifs de la concertation

La politique volontariste en faveur de l’emploi et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap a un double objectif :

  • donner plus de souplesse aux entreprises, pour faciliter les processus de recrutement et de maintien dans l’emploi, et favoriser la mobilisation de tous les employeurs en faveur de l’emploi des travailleurs handicapés ;
  • apporter aux personnes plus de sécurité et de liberté de choix en leur facilitant l’accès à l’emploi par la formation et les voies de l’alternance.

Le calendrier de la concertation

La concertation sur la politique d’emploi des travailleurs handicapés ouverte à la mi-février a été
organisée en deux temps :
- 15 février - 31 mai  : première étape de la concertation dédiée à la rénovation de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés
- Juin - Septembre 2018 : seconde étape de la concertation autour de l’offre de service nécessaire aux employeurs et aux travailleurs.

Tous les acteurs mobilisés pour l’emploi

Pour mener à bien cette concertation, Sophie Cluzel échange avec les partenaires sociaux et les associations de personnes handicapées, mais également des chefs d’entreprise, des DRH et des représentants de branches professionnelles.

"Je veux insister aussi sur le fait qu’à côté des outils spécifiques de cette politique, il est essentiel de mobiliser l’ensemble des dispositifs de droit commun, notamment ceux de la politique de l’emploi, de la formation professionnelle, de l’apprentissage et y compris le secteur protégé et adapté en ce qu’il contribue à l’accès des personnes handicapées à l’emploi ordinaire." Sophie Cluzel