Ce site est en cours de construction.

AAH, RQTH : quelles compensations du handicap peuvent demander les personnes séropositives ?

Publié le 01/12/2021 Temps de lecture : 3 minutes
Journée mondiale contre le Sida et handicap

Comme de nombreuses pathologies, le Sida peut engendrer un handicap reconnu chez les personnes malades ou séropositives. À l'occasion de la Journée mondiale pour la lutte contre le Sida, ce mercredi 1er décembre, le secrétariat d'État auprès du Premier ministre chargé des personnes handicapées souhaite rappeler que si vous êtes porteur du virus de l'immunodéficience humaine (VIH), vous pouvez bénéficier d'aides de l'État.

Quelles aides de l'État peuvent demander les séropositifs ?

Vous avez le droit d’obtenir des aides de l’État, sachant qu’il en existe deux à la portée des personnes vivant avec le VIH :

Il vous est également possible d'obtenir la reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH)  pour adapter vos conditions de travail selon votre incapacité.

Qui peut bénéficier de ces aides et comment ?

L'allocation adulte handicapé (AAH)

L’allocation adulte handicapé est accordée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) suivant votre taux d’incapacité.

Votre taux d’incapacité doit être d’au minimum 80 % ou bien compris entre 50 % et 79 % et vous devez être âgé de 20 à 60 ans.

Cette AAH est calculée sur la base de vos revenus annuels, si vous avez des enfants à charge et si vous vivez avec un conjoint. Il ne faut pas dépasser un certain plafond de revenu pour être éligible. Les revenus des capitaux et les valeurs mobilières (actions, obligations…) imposables sont aussi pris en compte dans le calcul de l’AAH.

Pour la demande : il faut remplir un formulaire auprès de votre maison départementale des personnes handicapés (MDPH) de rattachement.

La pension d'invalidité

Vous pouvez être reconnu invalide si votre capacité de travail et de gain est réduite d’au moins 2/3 à la suite d’un accident ou d’une maladie d’origine non professionnelle. L'incapacité provoquée par le Sida est une cause reconnue d'invalidité.

Pour percevoir la pension d'invalidité, vous devez être affilié à la sécurité sociale au moins depuis 12 mois à partir :

  • Du 1er jour du mois de l’arrêt de travail suivi de votre invalidité ;
  • Du 1er jour du mois de la constatation de votre invalidité.

En plus de l’affiliation à la sécurité sociale, vous devez également remplir une des deux conditions suivantes :

  • Avoir cotisé sur la base d’une rémunération au moins égale à 2 030 fois le SMIC horaire au cours des 12 mois civils précédant l’interruption de travail;
  • Avoir travaillé au moins 600 heures au cours des 12 mois précédant l’interruption de travail ou la constatation de l’état d’invalidité.

La demande s’effectue en remplissant un dossier de demande auprès de votre caisse primaire d’assurance maladie.

La réponse de cette dernière intervient dans les deux mois suivant la demande.

La Reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH)

Lorsque vous faites une demande d’AAH auprès de votre MDPH, une procédure de reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH) est systématiquement engagée. C’est un statut donné pour un à dix ans.

La RQTH permet de bénéficier d’un aménagement de son poste de travail, d’accéder à  des dispositifs aidant à trouver un emploi et de postuler à des offres d’emploi dédiées aux personnes en situation de handicap. Sous certaines conditions, elle peut permettre de toucher une subvention pour créer son activité.

La RQTH ne requiert pas d'identifier la nature du handicap, que ce soit à l'embauche ou pendant la prise de fonction de l'emploi, et garanti donc votre droit à la vie privée.