Article

La Conférence Nationale du Handicap (CNH)

Publié le 11/12/2014 Mis à jour le 23/09/2021 Temps de lecture : 3 minutes

La Conférence nationale du handicap (CNH) est un rendez-vous prévu tous les trois ans par la loi du 11 février 2005, sous l’autorité du président de la République, « afin de débattre des orientations et des moyens de la politique concernant les personnes handicapées ». Trois CNH se sont déjà tenues : le 11 décembre 2014, le 19 mai 2016 et le 11 février 2020. Ces rendez-vous importants ont permis de consolider et d’amplifier les feuilles de route du Comité Interministériel du Handicap (CIH).

Les propositions de la CNH du 11 février 2020

Lors de la Conférence nationale du handicap du 11 février 2020, un bilan de la politique publique du handicap a été dressé mais aussi des mesures opérationnelles et concrètes ont été prises. L'objectif poursuivi par l'ensemble du gouvernement est de construire une société plus solidaire et plus innovante.

A ce titre, 12 nouveaux engagements ont été pris pris par le gouvernement :

Concrétiser le pacte républicain au bénéfice de tous

  • Engagement N° 1 – Réussir l’école inclusive
  • Engagement N° 2 – Gagner le pari de la qualification et de l’emploi
  • Engagement N° 3 – Prendre en compte le handicap dans le système universel de retraite
  • Engagement N° 4 – Accélérer la mise en accessibilité universelle
  • Engagement N° 5 – Sensibiliser, pour mobiliser

Ne laisser aucune personne, ni aucune famille, sans accompagnement

  • Engagement N° 6 – Organiser l’inconditionnalité de l’accompagnement et rompre l’isolement des familles, via la mise en place du « 360 », numéro unique d’appui, en partenariat avec les territoires
  • Engagement N° 7 – Accélérer le déploiement de solutions adaptées aux personnes ayant les besoins les plus soutenus, et stopper l’exil vers la Belgique
  • Engagement N° 8 – Accompagner les projets de vie en créant des places « de transition » sécurisant les choix des personnes (emploi, école, logement, etc.)
  • Engagement N° 9 – Améliorer la prise en charge par l’Assurance maladie des parcours de soins de rééducation pour les enfants en situation de handicap ou malades

Respecter la dignité des personnes, en donnant les moyens de l'autonomie

  • Engagement N° 10 – Étendre la compensation individuelle des besoins, et reconnaître les personnes handicapées dans leur rôle de parents
  • Engagement N° 11 – Lancer un grand programme national pour l’innovation technologique au service de la vie quotidienne et de l’autonomie

Simplifier les démarches administratives, garantir les délais et l'équité des réponses 

  • Engagement N° 12 – Mettre en place une « garantie délai » pour l’octroi des prestations