Article

Agir pour les aidants

Publié le 23/10/2019 Mis à jour le 06/10/2021 Temps de lecture : 2 minutes

En France, 8 à 11 millions de personnes soutiennent un proche en perte d’autonomie pour des raisons liées à l’âge, un handicap, une maladie chronique ou invalidante. Leur nombre ira croissant dans les années à venir : dans le seul champ des personnes âgées, il y aura trois fois plus de personnes de plus de 85 ans en 2050.

Depuis 2019, la stratégie nationale de mobilisation et de soutien Agir pour les aidants 2020-2022 entend répondre aux besoins quotidiens de ces proches aidants, notamment : l’accès aux droits sociaux et la facilitation de leurs démarches administratives, la lutte contre l’isolement, le soutien aux jeunes aidants, l'amélioration du suivi médical, le droit au répit, la conciliation entre vie privée et vie professionnelle...

À la fin de l’année 2020, 50 % des objectifs de la stratégie ont été atteints et plusieurs actions ont été mises en place par le gouvernement, en lien avec Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), comme :
 

  • La création du congé proche-aidant, entré en vigueur le 1er octobre 2020, qui permet aux aidants salariés du secteur privé, aux fonctionnaires, aux indépendants et aux demandeurs d’emplois de bénéficier de congés pour accompagner leurs proches et de bénéficier d'une allocation journalière de proche aidant (AJPA) (plus d’informations sur le site service-public.fr) ;
  • Le déploiement du numéro 0 800 360 360 et des communautés 360, à destination des personnes handicapées et de leurs aidants ;
  • Une mission confiée à France Stratégie afin d'encourager les entreprises à davantage soutenir leurs salariés aidants à travers des actions de sensibilisation, de formation et d’adaptation du temps de travail au titre de la responsabilité sociale d’entreprise (RSE) ;
  • Le développement, sur tout le territoire, de solutions de répit et de vacances pour les proches aidants ;
  • Un renforcement du financement des offres de soutien psychologique et de formation à destination des aidants, en lien avec la CNSA ;
  • Le déploiement du label Cap’Handéo, valorisant les entreprises engagées auprès des salariés aidants ;
  • L’expérimentation d’actions de sensibilisation des professionnels de l’Éducation nationale aux problématiques des jeunes aidants, en Ile-de-France et en Occitanie.

Le suivi de la stratégie Agir pour les aidants est assuré par un comité de pilotage s'appuyant sur un groupe de travail avec les associations et les administrations qui a pour objectifs d’identifier les difficultés administratives des aidants et d’y mettre fin, puis de mobiliser les entreprises en faveur de leurs salariés aidants.

Dernières actualités sur ces thèmes