Ce site est en cours de construction.

Accessibilité téléphonique : pour un choc de simplification

Rapport de la mission de préfiguration d'une solution universelle

Publié le 04/02/2022 Temps de lecture : 1 minute

L’accessibilité des communications téléphoniques suppose, aux termes de la loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique, la mise en œuvre d’un « service de traduction simultanée écrite et visuelle » assurant « en mode simultané et à la demande de l'utilisateur, l'interprétariat entre le français et la langue des signes française, la transcription écrite et le codage en langage parlé complété ». Les personnes concernées sont les utilisateurs finals sourds, malentendants, sourdaveugles et aphasiques, qui doivent pouvoir appeler et être appelées.