Article

La délégation interministérielle à l'autisme et aux troubles du neuro-développement (DIA-TND)

Publié le 19/07/2021 Temps de lecture : 2 minutes

La déléguée interministérielle et la délégation

Claire Compagnon

Claire Compagnon est inspectrice générale des affaires sociales. Elle a présidé la concertation nationale, qui s’est tenue en 2017, en amont du lancement de la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement. En avril 2018, Claire Compagnon est nommée déléguée interministérielle.

Elle a notamment pour mission de piloter la mise en œuvre de la stratégie au niveau interministériel, de s’assurer de sa prise en compte dans les différentes politiques ministérielles et de coordonner son déploiement territorial.

La déléguée est placée sous l’autorité de la secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées.

Les membres de la Délégation

La déléguée interministérielle s’appuie sur une équipe de 6 personnes :

  • Une secrétaire générale ;
  • Une assistante de direction ;
  • Une conseillère « repérage et accompagnement précoce » ;
  • Une chargée de mission adulte et inclusion ;
  • Un conseiller scolarité et enseignement ;
  • Un conseiller information des publics et communication.

Le Conseil national

Le Conseil national des TSA-TND organise un suivi régulier auprès des parties prenantes de la mise en œuvre de la stratégie et de son implémentation sur le territoire national.

Le Conseil national se réunit tous les trimestres, à l’initiative de sa présidente, Claire Compagnon, pour déterminer les modalités concrètes de la déclinaison des 101 mesures de la stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022 et garantir l’avancée de cette nouvelle politique publique.

Plus précisément, il propose de suivre le calendrier, les indicateurs et les mesures déployées, ainsi que de concerter sur l’adaptation éventuelle de la stratégie en fonction des constats, rapports d’évaluation, et besoins nouveaux repérés.

Les membres du Conseil national des TSA-TND sont répartis de la façon suivante :

  • 12 représentants des associations de familles et d’usagers ;
  • 6 représentants de l’État et des collectivités territoriales ;
  • 9 professionnels et scientifiques ;
  • 8 personnalités qualifiées.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://autisme-tnd.gouv.fr/