27e édition de la Semaine européenne pour l’emploi de personnes handicapées

Publié le | Temps de lecture : 4 minutes

Visuel de la campagne de la Semaine européenne de l'emploi des personnes handicapées

Chaque automne, la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées permet de sensibiliser les recruteurs à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Du lundi 20 au dimanche 26 novembre 2023, cette 27e édition propose de nombreux événements dans l’objectif d’améliorer le quotidien des personnes handicapées et de rappeler que chacun à sa place dans le monde du travail.

En 2023, le taux de chômage des personnes en situation de handicap (12 %) poursuit sa baisse, malgré un seuil toujours élevé. Par ailleurs, les demandeurs d’emploi handicapés sont touchés par le chômage de longue durée et la question du handicap génère encore auprès des recruteurs de nombreuses idées reçues qu’il est indispensable de combattre.

L’objectif de plein emploi du Gouvernement se traduit notamment par un meilleur taux d’emploi des personnes en situation de handicap, car, au même titre que toute autre personne, elles apportent des compétences, un savoir-faire et de la valeur à l’entreprise qui les embauche. S’ouvrir à tous les profils représente un véritable avantage pour les employeurs, qui se donneront ainsi de meilleures chances de trouver la bonne personne.

Dans cet objectif, le ministère chargé des Personnes handicapées et le ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion avaient animé une concertation avec de nombreux acteurs du champ du handicap lors de travaux préparatoires de la Conférence nationale du handicap en avril 2023. En découlent 17 mesures concrètes et transformatrices pour rendre l’environnement professionnel de droit commun accessible quel que soit le handicap.

« La transition numérique : un accélérateur pour l’emploi des personnes en situation de handicap ? »

Co-organisée par l'association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (LADAPT), l’Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) et le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), cette nouvelle édition de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées place le numérique au cœur de son message de sensibilisation. 

La transformation numérique de la société offre des nombreuses opportunités aux personnes en situation de handicap par la création de nouveaux métiers, la simplification des tâches ou la modification des méthodes et organisations de travail. L’intelligence artificielle propose de nouvelles formes de compensation du handicap : sous-titrages en temps réel, reconnaissance d’image, description de l’environnement, etc. Si ces technologies sont prometteuses, elles nécessitent de rester à la portée des personnes concernées, l’occasion de rappeler que l’accessibilité numérique en est une condition sine qua non.  

De nombreux événements sont organisés dans toute la France pour questionner les dispositifs existants, mais surtout pour favoriser les rencontres entre demandeurs d’emploi et recruteurs. 

Découvrir les évènements de la SEEPH.

Initiatives et ressources pour favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap

Le DuoDay, organisé chaque année à l’occasion de cette semaine de sensibilisation, permet à une personne en situation de handicap de passer une journée aux côtés d’un professionnel, de découvrir son métier et d’observer son quotidien. Le partage, l’échange d’expérience et la découverte contribuent à la réussite de ce dispositif. Les employeurs ont l’opportunité de rencontrer des profils intéressants et d’afficher leurs engagements dans la lutte contre les préjugés. Véritable levier pour inciter les entreprises à employer des personnes en situation de handicap, 23 % des duos ont eu une perspective d’emploi directement générée par le DuoDay en 2022.

Le contrat d’apprentissage aménagé a pour but la délivrance d’un titre ou d’un diplôme inscrit au répertoire national de la certification professionnelle (RNCP). Il propose l’adaptation de certaines conditions du contrat d’apprentissage classique comme la durée du contrat, le temps de travail, le déroulement de la formation ou la limite d’âge. Il est accessible dès l’âge de seize ans et sans limite d’âge maximal pour les apprentis bénéficiaires d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicap (RQTH).

Le guide apprentissage et handicap a été publié en septembre 2023 par le ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, avec l’appui de l’Agefiph et du FIPHFP. Ce guide, destiné aux apprentis, centres de formation d’apprentis (CFA) et employeurs privés ou publics, vise à informer sur l’opportunité que représente l’apprentissage aménagé. 

Photo : visuel de la campagne de la SEEPH 2023, LADAPT