Article

Education, formation et handicap

Publié le 17/09/2021 Mis à jour le 23/09/2021 Temps de lecture : 3 minutes

Dans cette rubrique, retrouvez toutes les informations et toutes les démarches à suivre pour la scolarisation et l’accès aux études supérieures des enfants et adultes handicapés, ainsi que sur leurs droits à la formation professionnelle.

De l'école maternelle au baccalauréat

Droits et démarches pour les familles

La scolarisation des enfants handicapés repose sur un projet personnalisé de scolarisation (PPS), définissant les modalités de déroulement de la scolarité. Il doit être élaboré en lien avec la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Une page du ministère de l'Éducation nationale présente les différents parcours de scolarisation possibles, selon la nature du handicap de l'enfant, ainsi que les accompagnements et aménagements disponibles, récemment enrichis par les mesures du gouvernement en faveur de l'École inclusive.

Accompagner la scolarité d'un enfant handicapé : les AESH

Acteurs-clés de l'École inclusive, les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) ont pour mission d'accompagner les élèves en situation de handicap dans leur vie quotidienne, dans leurs activités pédagogiques et dans leur vie sociale. Le site du ministère de l'Éducation nationale présente leur statut et les modalités de candidature, rectorat par rectorat.

Enseigner avec un handicap

Le ministère de l'Éducation nationale agit également pour le recrutement d'enseignants et de personnels en situation de handicap, et leur propose un accompagnement dédié dans le cadre du dispositif Handicap, tous concernés.

Dans les établissements d'enseignement supérieur

Chaque établissement d'enseignement supérieur met en œuvre ses propres politiques d'accueil et d'accompagnement des étudiants et chercheurs en situation de handicap. Le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation recense ces initiatives sur une carte « Handi-U » disponible en ligne.

Formation professionnelle

Défraiement des stagiaires et maintien de la rémunération : les aides de l'Agefiph

Pour financer la formation professionnelle des personnes en situation de handicap, l'Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées (Agefiph) prévoit une aide aux défraiements des stagiaires handicapés en formation courte, afin de couvrir leurs dépenses de restauration, de transport et de garde d'enfants, et un système de maintien de rémunération afin d'éviter les ruptures de parcours. Le site Mon parcours handicap présente en détails les deux dispositifs. 

L'aide à la formation dans le cadre du parcours vers l'emploi

Prescrite par Pôle emploi, Cap emploi et les Missions locales, l'aide à la formation dans le cadre du parcours vers l'emploi finance les formations des personnes handicapées « contribuant à un accès durable à l’emploi » : formations de remise à niveau, qualifiantes, certifiantes… 

L'aide à la formation dans le cadre du maintien dans l’emploi

Destinée aux personnes confrontées à un nouveau handicap, à une aggravation de leur handicap ou à une évolution de leur contexte de travail, cette aide permet de financer toute formation permettant d'assurer le maintien de leur emploi.

Formation à distance : l'aide exceptionnelle au parcours de formation

Une aide exceptionnelle au parcours de formation peut également être délivrée, sous condition, aux personnes handicapées engagées dans une démarche de formation à distance, afin de financer leurs dépenses d'équipement.

Dernières actualités sur ces thèmes