Article

Conférence des ministres chargés du handicap « Améliorer l’accessibilité et l’accès aux droits, mettre en œuvre la stratégie européenne 2021-2030

Publié le 07/03/2022 Temps de lecture : 3 minutes
Autisme et TND Education, formation, enfance Emploi et travail Presse

Le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées organise, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, une conférence ministérielle le 9 mars 2022, à Paris.


En présence de Sophie Cluzel, secrétaire d'État auprès du Premier ministre français, chargée des Personnes handicapées, et d’Helena Dalli, commissaire européenne à l’égalité, cette conférence réunira les ministres européens chargés du handicap, ainsi que des représentants de la société civile. Cette conférence a pour objectif de discuter des moyens d’action possibles pour renforcer la participation des personnes handicapées, dans le cadre de la nouvelle stratégie en faveur des droits des personnes handicapées 2021-2030 adoptée par la Commission européenne.

Vers l'accessibilité et la mobilité : défis et opportunités dans la mise en œuvre de la stratégie 2021-2030

La crise sanitaire l’a rappelé, l'inclusion sociale, la participation et l'égalité d'accès à une éducation, à un travail et à des soins de qualité pour tous doivent rester les principales priorités de l’Europe.

La première session de la conférence doit permettre aux ministres et aux représentants de la société civile de discuter et d'évaluer les progrès récents en matière d'accessibilité et de mobilité des personnes en situation de handicap, aux niveaux national et européen.

Améliorer l’accès à l’éducation et à la formation dans une Union européenne plus inclusive

En Europe, le taux d'emploi des personnes handicapées (50,8 %) reste inférieur à celui des personnes non handicapées (75 %). La participation au marché du travail se heurte encore à d'importants obstacles tels que la persistance des stéréotypes, le manque d'adaptation du lieu de travail ou l’insuffisance de l’offre de formation. L'accès à l'emploi est une priorité absolue pour les futures actions européennes en faveur des personnes handicapées.

Afin de répondre à cet enjeu, la deuxième session de la conférence sera consacrée à la scolarisation des élèves en situation de handicap et à l'accès à la formation continue, pour renforcer l'égalité des chances en matière d'emploi. Les étapes de la mise en œuvre de la stratégie 2021-2030 seront ainsi évoquées afin de préparer le lancement de l’une des initiatives phares de la Commission européenne, le « paquet-emploi » en faveur des personnes handicapées.

Vers un marché du travail ouvert et inclusif, dans la perspective du paquet européen sur l’emploi des personnes handicapées

Lors de la troisième session, les participants discutent du renforcement de l’accessibilité et de l’inclusion du marché du travail pour les personnes en situation de handicap. Ces discussions se tiendront dans la perspective du « paquet » européen qui sera lancé courant 2022.

Afin d’améliorer l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap, les participants doivent évoquer le rôle des services publics européens de l'emploi, ainsi que l’importance de la lutte contre les stéréotypes.

Vers une perspective européenne pour la recherche sur l’autisme au sein des troubles du neurodéveloppement

Les ministres aborderont la question de l’autisme, au cours d’une session de travail distincte. Cet échange doit permettre de partager des bonnes pratiques nationales pour favoriser la participation des personnes autistes, sous l’angle d’une réflexion européenne sur la recherche de ses causes.

 


Quelques chiffres sur le handicap dans l’Union européenne

Source : Eurostat, 2019, 2020

  • Environ 87 millions de personnes âgées de 16 à 64 ans au sein de l’Union européenne sont en situation de handicap, soit 17,9 % de cette tranche de la population
  • 50,8 % des personnes en situation de handicap ont un emploi dans l’Union européenne contre 75 % des personnes sans handicap. Elles sont surreprésentées dans les emplois précaires et à bas salaires
  • 29,4 % des personnes en situation de handicap ont un diplôme du second degré contre 43,8 % pour les personnes sans handicap
  • Plus d’1 personne sur 2 en situation de handicap déclare s’être déjà sentie discriminée
  • 64,3 % des personnes en situation de handicap de plus de 16 ans disposent d’une connexion Internet chez eux contre presque 88 % des personnes sans handicap