La formation

Mise en place d’un Certificat national d’intervention en autisme

Afin de garantir la mise à jour actualisée de la formation des professionnels du travail social, essentiels à l’accompagnement de l’autisme et des TND, un Certificat national d’intervention en autisme intègre désormais les recommandations de la Haute autorité de santé.

Objet, contexte, objectif :

Le Certificat national d’intervention en autisme (Cnia) garantit la qualité des formations dispensées grâce à l’intégration d’un référentiel de formation fondé sur le respect des recommandations de bonnes pratiques professionnelles définies par la Haute autorité de santé (Voir rubrique Qualité - Thématique 1).

Le Cnia vise à renforcer les compétences des professionnels dans le domaine du repérage, de l’orientation et de l’accompagnement des personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme. Il s’adresse à tous les professionnels du secteur médico-social exerçant auprès des personnes autistes mais est également ouvert à tout professionnel souhaitant se mettre à jour.

Mise en œuvre :

Le décret permettant la mise en œuvre du certificat national d’intervention en autisme, conçu avec les associations, est paru le 18 août 2020. Un arrêté en définit le contenu : le Cnia prévoit 140 heures d’enseignement théorique et autant d’enseignement pratique.

Il vise à développer les compétences des professionnels dans neuf domaines :

- participer à l’évaluation du fonctionnement global de la personne,
- communiquer avec une personne présentant un trouble du spectre de l’autisme et optimiser sa propre communication,
- prendre en compte les particularités sensorielles des personnes avec TSA,
- optimiser les interactions sociales,
- prévenir et gérer les comportements à problème d’une personne avec TSA,
- élaborer et mettre en œuvre le projet d’intervention d’une personne avec TSA,
- être en veille sur l’état de santé d’une personne avec TSA,
- mobiliser et mettre en œuvre des approches et des outils adaptés dans la mise en œuvre des interventions,
- actualiser ses connaissances sur les TSA en ayant recours aux sources de référence.

Le groupement national des centres de ressources autisme a été désigné par l’État pour habiliter les organismes de formation (les OPCA) pouvant délivrer le Cnia pour une durée de 3 ans. Le GNCRA a lancé un appel à candidatures, sur son site internet.

14 organismes ont d’ores et déjà été habilités à délivrer le Cnia :

• Association de Recherche et de Formation en Intervention Sociale – Océan Indien : www.irtsreunion.fr
• Association Régionale pour la Formation, la Recherche et l’Innovation en Pratique Sociale (ARFRIPS) : www.arfrips.fr
• Association Régionale pour l’Institut de Formation en Travail Social (ARIFTS) Pays de la Loire : www.arifts.fr
• Ce.F, Centre de formation au Travail Sanitaire et Social, Fondation John Bost : www.cef-bergerac.org
• DECLICC : www.formationdeclicc.fr
• École Supérieure Européenne de l’Intervention Sociale (ESEIS) :www.eseis-afris.eu
• École Santé Sociale Sud-Est (ESSSE), en co-portage avec : ADEA Formation(s), Association pour le Développement de l’Intervention et de la Formation en Travail Social (IFTS) et Association Institut Saint Laurent (ISL) : www.essse.fr
• Formavision, en co-portage avec La Croix Rouge Française :www.formavision-autisme.com
• Institut régional Jean Bergeret – Fondation ARHM : www.institutbergeret.fr
• IRTS Champagne Ardenne : www.irtsca.fr
• IRTS Franche-Comté : www.irts-fc.fr
• IRTS Hauts-de-France : www.irtshdf.fr
• OCT-OPUS (ancien A.N.A.E Formations) : www.octopus-formations.fr
• Université de Strasbourg : www.unistra.fr

Un nouvel appel à candidature est ouvert depuis le 15 mars 2021.

Le chiffre clé : 14 organismes habilités

Pourcentage d’action réalisée à venir

Élaboration d’un kit pédagogique pour les formations du travail social

Un kit pédagogique dédié à l’autisme doit permettre aux formateurs du travail social et aux travailleurs sociaux d’adopter les bons réflexes dans l’exercice de leurs fonctions.

Objet, contexte, objectif :

L’enjeu est de remettre la science et les recommandations de bonnes pratiques professionnelles de la Haute autorité de santé au centre des pratiques des professionnels, lorsqu’ils interviennent auprès de personnes autistes.

Mise en œuvre :

Un kit pédagogique dédié à l’autisme est en cours de finalisation.

Pourcentage d’action réalisée à venir

Création d’un parcours de formation initiale pour les professionnels de santé

Parce qu’ils sont en première ligne dans le repérage, le diagnostic et l’orientation des personnes atteintes de troubles du neuro-développement, la formation initiale des professionnels de santé doit être renforcée.

Objet, contexte, objectif :

La responsabilité accrue des professionnels de santé, dont un certain nombre sont en première ligne dans le repérage, l’orientation et le diagnostic, impose un renforcement de leur formation initiale.

Cela induit l’évolution des pratiques, en donnant aux professionnels les moyens d’intervenir au bon moment, avec des actions pertinentes au regard des avancées de la recherche.

Mise en œuvre :
L’université numérique en santé et en sports (Uness) est chargée du développement de ressources numériques et de leur inclusion dans les cursus de formation initiale et continue des professions de santé.

La Stratégie nationale à l’autisme au sein des TND prévoit la création d’un parcours composé de deux types de modules. D’une part un module transversal pour harmoniser le contenu des formations de toutes les professions de santé, en cours d’élaboration par l’Uness et dont la livraison est prévue à la fin de l’année 2021.

D’autre part, un module à destination des 3e cycle de médecine générale, pédiatrie et neurologie. Les travaux à ce sujet débutent en 2021.

Chaque module est composé de plusieurs capsules abordant chacune les éléments essentiels d’une notion, en format court, permettant d’inciter les étudiants à approfondir leurs connaissances.

Pourcentage d’action réalisée à venir

En savoir plus :
Se connecter à la plateforme de formation de l’UNESS

Amélioration de la qualité de la formation continue TSA-TND dans les universités

Cette démarche vise à rassembler les professionnels engagés dans l’actualisation des contenus et l’offre des formations continues. L’objectif est le renforcement de la qualité de la formation continue offerte par les universités pour favoriser la mise à jour et l’évolution des pratiques des professionnels en contact avec des personnes concernées par les troubles du neuro-développement. Ce type de formation continue est ouvert largement aux professionnels de tous horizons répondant aux critères d’admission des Diplômes d’université et s’adresse en priorité aux professionnels de santé et du travail social.

Objet, contexte, objectif :

Ce travail vise les diplômes universitaires (DU) et interuniversitaires (DIU) portant sur les troubles du spectre de l’autisme et du neuro-développement.

Mise en œuvre :

La Délégation interministérielle a dressé un état des lieux de l’existence de diplômes universitaires et interuniversitaires portant sur les TSA et TND. Celui-ci a été conduit dans les unités de formations et de recherche (UFR) en sciences sociales et en santé.

Un groupe de travail national a également été installé. Il est piloté par le ministère des Solidarités et de la Santé, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et la Délégation interministérielle. Il réunit tous les responsables de DU et DIU dédiés à l’autisme et aux TND. Il travaille à l’amélioration de la qualité des contenus, leur évolution et la disponibilité de l’offre et envisage de conduire une démarche de labellisation associant les centres d’excellence en recherche (voir Engagement 1 - Thématique 2).

Pourcentage d’action réalisée à venir

Développer les formations aux TSA et TND des personnels de l’Éducation nationale

La Délégation interministérielle déploie des actions d’information et de formation des personnels de l’Éducation nationale, en association forte avec cette dernière.

Objet, contexte, objectif :

Depuis la loi du 11 février 2005 pour l’égalité́ des droits et des chances, la participation et la citoyenneté́ des personnes handicapées, la question de la scolarisation des élèves concernés par un TSA ou un TND appartient pleinement aux personnels de l’Éducation nationale.

Mieux formés, les acteurs des établissements scolaires peuvent davantage agir en faveur de l’inclusion scolaire et favoriser la réussite de ces élèves.

Au total, la Stratégie nationale 2018-2022 alloue 1,45 million d’euros à l’amélioration de la formation des professionnels de l’Éducation nationale.

Mise en œuvre :

Certains acteurs de l’Éducation nationale doivent être simplement informés sur ces troubles et connaître les réseaux à solliciter. D’autres doivent en revanche disposer de connaissances approfondies et être identifiés comme référents sur les TSA et TND. La Stratégie nationale développe des outils adaptés à chacun.

Ainsi, la plateforme Cap école inclusive est déployée depuis la rentrée 2019. Elle offre des ressources pédagogiques aux enseignants et aux accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), ainsi qu’un appui à la formation.

Un parcours association de l’auto-formation et du temps en présentiel a également été mis en place à la rentrée 2020. Il est composé de trois modules de trois heures et est destiné à tous les professionnels de la scolarisation et de l’accompagnement des élèves.

Tous les enseignants du premier et du second degrés peuvent aussi suivre une formation d’approfondissement sur l’accueil des élèves autistes dans leur classe ou dans leur établissement. Une circulaire est parue en ce sens en juin 2020.

Par ailleurs, des outils pour les professionnels spécialisés sont proposés. Ainsi, les 100 enseignants ressources désormais présents dans le second degré (Voir Engagement 3 - Thématique 3) ont suivi une formation qui peut aller jusqu’à 200 heures.

Enfin, une réflexion est en cours sur la formation des médecins et des psychologues de l’Éducation nationale, dans les premier et second degrés.

L’enseignement agricole est également concerné par ces actions de sensibilisation, d’information et de formation.

Pourcentage d’action réalisée à venir

En savoir plus :
Regarder la vidéo de présentation de la plateforme Cap école inclusive.

Renforcement de la formation continue des professionnels de santé

La formation continue de tous les professionnels de santé est renforcée afin qu’elle soit plus en adéquation avec l’avancée des connaissances scientifiques.

Objet, contexte, objectif :

La formation continue est un élément déterminant pour favoriser l’évolution des pratiques : les professionnels s’engageant dans le parcours des personnes n’ont parfois reçu que des enseignements généralistes sur l’autisme, voire aucune formation

La formation continue, reliée à l’exercice d’une activité professionnelle, permet une prise en compte complète des enjeux et une posture professionnelle adéquate.

La stratégie nationale prévoit de renforcer la formation continue de tous les personnels de santé au sujet des TSA et TND.

Mise en œuvre :

Deux opérateurs sont chargés du renforcement de la formation continue des personnels de santé : l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier (ANFH) et l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC). Une instruction est parue à ce sujet en 2018.

Cette agence est saisie pour passer un marché de prestations sur la prise en charge de l’autisme afin de structurer et encadrer l’offre de formation. Un nouveau cahier des charges doit paraître courant avril 2021.

L’ANDPCporte des orientations pluriannuelles prioritaires de développement professionnel pour la période 2020-2022, dont certaines ont été publiées en avril 2020 (voir l’arrêté). Trois s’inscrivent dans le cadre de la politique nationale de santé dont une portant sur le “Repérage précoce, dépistage, diagnostic et intervention pour les enfants présentant des TND, dont les TSA”.

D’autres orientations sont définies par profession ou spécialité, dont une en psychiatrie portant sur les ”Troubles neuro-développementaux chez l’adulte”. En parallèle, des orientations annuelles sont également définies.

Un partenariat est passé entre la Délégation interministérielle et l’ANDPC, qui fournit un appui à l’examen des offres de formation. Elle veille à ce que toutes les actions publiées sur son site se conforment aux recommandations de la HAS.

Pourcentage d’action réalisée à venir

En savoir plus :
Voir la liste de toutes les orientations pluriannuelles prioritaires de développement professionnel continu pour les années 2020-2022

Sensibilisation des personnels des MDPH aux troubles du neuro-développement dont les TSA

La Délégation interministérielle pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement collabore avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) pour sensibiliser aux troubles du neuro-développement et aux troubles du spectre de l’autisme, les personnels des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

Objet, contexte, objectif :

En décembre 2020, la CNSA et la délégation ont organisé un webinaire dans l’objectif d’améliorer la connaissance sur les troubles du spectre de l’autisme et les troubles du neuro-développement par les équipes des MDPH.
Cette journée a préfiguré un cycle de webinaires destinés à renforcer la qualité des réponses des MDPH, conformément à la feuille de route Ma MDPH 22.

Mise en œuvre :
Organisé le 3 décembre 2020, un premier webinaire a rassemblé 350 personnes (personnels des MDPH mais aussi partenaires associatifs et représentants des personnes concernées) afin de sensibiliser les équipes des MDPH aux TSA et TND.

L’objectif était d’améliorer la compréhension de ces troubles et de leur retentissement dans le quotidien des personnes par les professionnels investis de l’évaluation des demandes, pour favoriser une réponse adaptée.

Il a également porté sur la coopération entre les acteurs concernés sur les territoires, fait connaître la diversité des solutions d’accompagnement sur lesquelles ces mêmes professionnels peuvent s’appuyer pour simplifier le parcours de vie des personnes, dans le but de diffuser les bonnes pratiques.

Cinq autres webinaires sont en cours de construction avec les représentants des associations, des personnes, des professionnels de MDPH et des médecins. Ils traiteront respectivement des troubles du spectre de l’autisme, des troubles spécifiques du langage et des apprentissages, du trouble du développement intellectuel, du TDAH et de l’épilepsie. Un premier cycle de webinaires aura lieu avant l’été et un second cycle sera programmé à l’automne.

Le chiffre clé : 350 personnes ont assisté au webinaire de sensibilisation aux TSA et TND organisé par la CNSA en décembre 2020

Pourcentage d’action réalisée à venir

En savoir plus :

Ressources documentaires :
- Guide repérage précoce (pdf)
- Fiche technique sur le parcours de bilan et d’intervention précoce et la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) (pdf)
- Carte des plateformes de coordination (pdf)
- Liste des plateformes de coordination : Parcours de bilan et d’intervention précoce (pdf)
- Guide d’appui pour l’élaboration de réponses aux besoins des personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme (pdf).
- Guide d’appui pour l’élaboration de réponses aux besoins des personnes présentant des troubles spécifiques du langage, des praxies, de l’attention et des apprentissages (pdf).
- Les groupes d’entraide mutuelle (GEM) (pdf).